de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

Une aventure en Corse

Barrière Mer 1.jpg

Où nous avons vécu de bons moments…

… dont celui-ci que nous avons cru, être tragique.

J’étais seul parti huit jours avant ma femme, pour préparer notre cabanon.

4 Cabanon Corse.jpg

Il n’y avait pas encore d’aéroport à Figari et je devais aller la chercher à Ajaccio, avec deux bonnes heures de route.

Atterrissage vers 20 heures. Route de nuit, avec ma camionnette 4L.

Nous étions aussi, en pleine période de nuits éclairées explosives, dite « nuits bleues ». Mais, vu l’ambiance chaleureuse du village, aucune crainte ne nous effleurait l’esprit. Mais là nous étions sur une route étroite, entre la montagne et un ravin, entre Sartène et Bonifacio.

Tout à coup à la sortie d’un de ces virages marqués, je vois dans mes phares, une ombre qui me fait signe, seule devant un fourgon garé sur le bord de la route.

Je m’arrête, tout le monde fait cela en Corse. Vous pouvez tomber en panne n’importe où, il y aura toujours quelqu’un pour vous dépanner. Cela nous est arrivé en pleine mer, au large des Moines. Une heure après notre bateau pris en remorque par un pêcheur était de retour au port.

Aussi, j’ai toujours pensé que l’on doit en quelque endroit où l’on se trouve respecter les mœurs et coutumes des lieux. En Corse, on dépanne !

R4 Cx Corse.jpg

Mais en pleine nuit, en plein maquis…enfin, je propose à ce malheureux de l’emmener. Il acquiesce, et fait un grand signe vers le fourgon silencieux garé dans le noir du fossé. Ils en sort deux autres personnes qui arrivent en courant.

Je regarde ma femme et l’on se dit

-         « cette fois ci, on y a droit, c’est l’embuscade»

Pas plus courageux que cela, je fais bonne figure et je charge deux messieurs et une jeune femme, à l’arrière de mon véhicule et nous continuons notre route, inquiets, et même très inquiets.

Nous roulons quelques kilomètres, silencieux, personne ne pipait mot.

Pour décoincer le suspens, je leur demande les raisons de leur panne en pleine nuit, à cet endroit là, où vont-ils ? Je m’attends au pire et à la sortie d’un « pistolace » imposant m’enjoignant de me rendre dans une direction mystérieuse…

Et bien non ! Il s’agit en fait d’un groupe d’habitants d’Ajaccio qui se rendent à Monaccia avec un bateau dans leur fourgon, qui est vraiment tombé en panne.

De braves gens en fait bien content de nous avoir trouvé là, à cette heure tardive.

Aussi quand nous arrivons à la bretelle de la route qui monte sur Monaccia, ils me demandent d’arrêter. Ils feront les deux kilomètres restants, à pied.

Pas question, je les emmène, jusqu’au bout. Réponse :

-         « Alors puisque vous nous emmenez, on vous offre le SPUNTINU chez Antoine … »

Le Spuntinu, en corse c’est ce qui correspond, en beaucoup plus abondant, au casse croûte français.

Quand je dis plus abondant, c’est une litote, car sur la table, à minuit, on nous porte le Prizuttu (jambon cru), la Sallciccia (saucisson), la Coppa (échine roulée) le divin Lonzu (Filets poivrés).

Charcuterie corse.jpg

Sans oublier le Figatelli.

figatellu.jpg

Pour finir quelques fromages, dont un fameux, mais où l’on voyait les asticots logeant à l’intérieur vous sauter dans l’assiette. Pas grave c’était le meilleur !

 Le tout arrosé d’un vin local qui doit au soleil ses dix-sept degrés, mais qui se laisse boire. C’était du bon et du solide.

Et en plus, nous nous étions fait de nouveaux amis.

Corse, c’est facile, à condition de rester simple et de ne pas vouloir en imposer.

Le retour fut bref, heureusement, il ne nous restait que quelques kilomètres à parcourir. Nous ne risquions pas d’avoir à souffler dans un éthylomètre. II n’y avait jamais de gendarmes dehors, en pleine nuit.

 D’ailleurs que pouvaient-ils y faire ? Tout était calme, juste le chant des reinettes et le ronron de mon épouse appuyant son fin visage sur mon épaule redevenue mâle et solide.

Le lendemain le départ à la pêche fut difficile.

aliénor tour.jpg

 

 

 



13/03/2017
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres