de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

Le Bœuf à la Ficelle

Le bœuf a la ficelle comme au « One-Two-Two »

Pour mon ami Jupi

BF 0.jpg

Entre deux randonnées dans les collines et autres valats cévenols ou provençaux, il est bon de savoir faire revivre les plats anciens et surtout les lieux célèbres, qui ne l’étaient pas moins, et où ils étaient dégustés par des personnages historiques.

Donc nous allons revenir dans ce lieu atypique du siècle dernier,  le One-Two-Two », se disant  être une « Maison de Société » ou plus simplement un lupanar ou pour en finir une maison close..

Situé comme son nom l’indique en anglais, au 122 rue de Provence à Paris, elle se révélait être un établissement de luxe, où, la consommation n’était pas que charnelle.

Son propriétaire y avait adjoint un restaurant largement fréquenté des personnalités qui venaient surtout pour la spécialité de la maison le « bœuf à la ficelle ». Jean Gabin l’appréciait particulièrement ainsi que Michel Simon et, clou au tableau, Sa Majesté le Prince de Galles.

Je me suis mis en quête de la recette.

CuisinierPap.JPG

Ce qui m’a laissée songeur s’agissant en fait de mettre dans un pot-au-feu un rosbif très tendre. Néanmoins j’ai  donc suivi la dite recette,  ligne par ligne, inquiet du résultat me demandant, si je n’allais pas transformer ma viande saignante et tendre en semelle de fantassin...

Et bien non. Je vous invite donc à en suivre le processus :

-         Choisir un beau morceau de filet bien tendre.

BF 1.JPG

-         Préparez des légumes comme pour un pot-au-feu dont un oignon piqué de clous de girofle.

BF 2.jpg

Mettre le tout à cuire dans une marmite en y ajoutant deux cubes de bouillon de bœuf et un os à moelle.

-         Ficelez la viande et la suspendre sur une cuillère en bois.

BF 3.jpg

-         Quand les légumes sont presque cuits, immergez le tout dans le bouillon en peine ébullition. Il faut compter 10 minutes par livre, pas plus.

BF 4.jpg

-         La viande sortie et découpée en belles tranches doit être saignante et bien chaude.

BF 5.jpg

-         Et voilà l’assiette, là vous comprendrez mieux Jean Gabin.

BF 6.jpg



17/12/2015
26 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres