de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

À Six Fours, le sentier du littoral.

Le sentier des douaniers, le tourbillon, les mulets dorains…

panneau sentier.jpg

Voulant promener mon chien Payo, il m’arrive souvent d’aller à pied jusqu’au bord de mer et de prendre le sentier des douaniers réhabilité par TPM et devenu depuis sentier du  littoral de Six fours.

sentier.JPG

Je débute donc là où se trouvait avant le restaurant « Le Méditerranée » et je vais vers le cap Nègre.

Je ne vais pas vous raconter toute la ballade mais seulement m’attarder sur les premières criques que l’on ne devine pas de la route voisine.

tourbillon.jpg

Tout d’abord, il y a une légende qui plane sur la pointe de l’ex-restaurant., racontant qu’il y avait là, au large un tourbillon capable d’engloutir un nageur imprudent.

plage 1.jpg

Je n’en ai jamais été victime bien que j’y ai prélevé quelques douzaines d’oursins et tiré quelques beaux mulets. Nous allons y revenir.

Au sujet du dit tourbillon, il est exact que plusieurs cas de noyade y auraient eu lieu. Comment se fait-il alors que je n’ai jamais été aspiré à mon tour ?

L’explication en est simple pourtant. Quelquefois après un coup de vent subsistait un courant le long de la plage qui s’accentuant les entraînant  jusqu’à à la pointe, devant le Méditerranée.

Arrivé là le malheureux déjà un peu fatigué, au lieu de se laisser porter sur l’une des petites plages voisines, luttait contre ce faible courant. Il perdait vite ses forces cela se terminant, peu souvent heureusement, par une noyade.

crique 1.JPG

De nos jours cela n’existe plus, le courant en question ayant disparu, stoppé par les épis d’enrochement mis en place pour engraisser la plage de Bonnegrace.

Dans les années 60 j’ faisais quelques parties de chasse sous marine, car le dit courant attirait de beaux rassemblements de muges, ces mulets dorains de roche à la chair ferme, ceux qui portent une tache dorée sur chaque joue.

muges dor.jpg

Quand il m’arrivait sortant d’une crique d’en rencontrer un banc, les malheureux poissons sentant le danger étaient pris de panique et nageant dans tous les sens allaient se cacher sous une roche.

À ce moment, il ne me restait plus qu’à en prélever un seul et un beau de le mettre sur la flèche de mon fusil Cressi.

Mulet dorain copie.jpg

Ma douce épouse préparait une braise de bois d’épave sur l’une des plagettes en allant vers le cap nègre, et avec l’une de ces grilles de vieux frigo que je récupérais et cachais un peu partout  posée sur deux pavés qui trainaient par là.

Il ne nous restait plus qu’à le faire griller doucement arrosé d’huile d’olive et entouré de farigoulette.

grill poisson.jpg

Quelques oursins en hors-d’œuvre, le poisson cuit et grillé à point, un verre de rosé Bandol, c’était mieux qu’à la Tour Blanche et même à la Tour d’Argent !

plage 1.jpg

 

 



18/09/2016
27 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres