de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

de-la-provence-aux-cevennes.blog4ever.com

À Six fours, la faune de notre jardin.

À Six fours les habitants de notre jardin.

1. jardin SF.jpg

-          « Viens vite voir, retiens le chien, fait attention, c’est dangereux, ne t’approche pas, tu vas te faire mordre !  »

Je sors de mon ordinateur où je suis en train de mettre les dernières lignes de mon polar subaquatique et provençal «  Au Brusc, sur l’épave du Hollandais »

Tout d’abord je ne vois rien que mon épouse qui se tient au milieu du jardin et moulinant le bras doit et m’indique…quoi au fait ?

Je distingue couché bien au chaud dans le soleil d’hiver sur le rebord de la baie de notre terrasse un serpent tranquille.

serpent jardin.jpg

Je m’approche, la bête ne bouge pas, il n’est pas bien gros mais quand même.  Je vais donc le prendre en photo en me servant du télé. Ensuite, délicatement avec la pince du feu, sans le serrer, je vais le porter délicatement dans les griffes de sorcières de notre espace vert où il va déguerpir vivement. J’apprendrais par la suite qu’il s’agit d’une jeune femelle Couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus). une espèce très commune dans la région.  Elle possède des crochets venimeux, mais ils sont situés au fond de la mâchoire donc ils ne présentent pas de danger pour l'homme.

L’an dernier, de retour  des Cévennes,

Nous découvrons une famille de Hérissons. Il y a la mère et trois petits !

On déclenche l’opération « lutte contre la faim des hérissons » avec des achats de pommes et de salade. On va couper les pommes en fins quartiers et répandre les feuilles de salade.

her 6.jpg

On arrose aussi abondamment les lieux et l’on procède à la mise en place d’abreuvoirs.

Que vont-ils devenir ? Ils disparaîtront sans crier gare comme ils sont venus.

Le meilleur pour la fin quand un matin :

-         « Viens vite c’est horrible »

Je sursaute, entendant crier mon adorable épouse alors que je suis plongé en dans la rédaction de mon prochain roman intitulé « La passagère du Sagona »

Allons bon, qui vient donc encore  troublé  et ainsi squatter notre nid d’amour ?

Surprise, il s’agit bel et bien d’un représentant de la famille des Muridés, un splendide Ratus Norvegicus, ou Rat d’égout !

rat.JPG

Ce digne personnage de la gent trotte -menu, comme les nommait si bien Mr de La fontaine, en prend à son aise. J’ai eu le temps d’aller chercher mon appareil-photo et de réaliser là aussi quelques images.

 

 

 

 



20/02/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 159 autres membres